Anonyme

DOMINI EST TERRA

[Paris, Bibliothèque nationale de France, Rés. Vma ms 571, n° d.278]

Attribution

Ce faux-bourdon est anonyme. Les attributions précédentes sont sans fondement (voir Dossier attributions).

Source

Anonyme, à 5, dans Recueil Deslauriers (n° d.278), partition, ms, 352 x 220 mm, f. 218, F-Pn/ Rés Vma ms 571

(4e système du f. 218)

erreur de clé à la partie de basse

Datation – Provenance

Aucun élément factuel ne permet de dater ce faux-bourdon.

Utilisation liturgique

Tous les temps. Vêpres.

Effectifs – Disposition – Interprétation

sol2,sol2,sol2,ut1,fa4

Cette disposition chorale à 5 parties peut s’exécuter avec quatre voix d’enfants soutenues par un pupitre de voix d’hommes.

 

Si on le souhaite, on pourra chanter l’ensemble des versets du psaume en alternant la psalmodie pour les versets pairs et le faux-bourdon pour les impairs (voir l’annexe ci-dessous).

Notes sur le texte

Psaume 23, ℣. 1 / 10.

Texte

Domini est terra, et plenitudo ejus : orbis terrarum, et universi qui habitant in eo.

Traduction

La terre est au Seigneur, comme tout ce qui est compris dans son estenduë, et toutes les creatures qui l’habitent.

(traduction : Michel de Marolles, Le Breviaire romain […] en latin et en françois, partie d’hyver, Paris, Sébastien Huré et Frédéric Léonard, 1659, p.75.)

Annexe

Antiphonarium romanum juxta breviarium ex decreto… concilii tridentini, Inglostadt, Elisabeth Angermariam, 1618