Anonyme

PSAUMES EN FAUX-BOURDON
POUR LES HUIT TONS

[Paris, Bibliothèque nationale de France, Rés. Vma ms 571, n° d.158]

Attribution

Ces faux-bourdons, considérés comme « remarquables » par Sébastien de Brossard (Catalogue, p. 352), sont anonymes. Les attributions précédentes sont sans fondement (voir Dossier attributions).

Source

Anonyme, [sans titre], dans Recueil Deslauriers (n° d.158), partition, ms, 352 x 220 mm, f. 127-127v, F-Pn/ Rés Vma ms 571

(f. 127 en entier ; 1er système du f. 127v)

notation inversée des parties du grave à l’aigu

contient :

1er. ton, Dixit Dominus

2e. ton, Laudate pueri

3e. ton, Lætatus sum

4e. ton, Nisi Dominus

5e. ton, Lætatus sum

6e. ton, Lauda Jerusalem

7e. ton, In convertendo

8e. ton, Beatus vir

Datation – Provenance

Aucun élément factuel ne permet de dater précisément ces faux-bourdons pour lesquels aucune autre concordance n’a été établie.

Utilisation liturgique

Tous les temps.

Effectifs – Disposition – Interprétation

ut1,ut3,ut4,fa4

sol2,ut2,ut3,fa3

Ces faux-bourdons sont composés pour un chœur à quatre parties composé d’une partie d’enfants accompagnée par trois pupitres de voix d’hommes : haute-contre, taille et basse. Sébastien de Brossard propose comme combinaison  vocale « SAABarit. » (Catalogue, p. 352).

 

On pourra chanter les autres versets en alternant la psalmodie et la polyphonie. Des terminaisons de psaumes se trouvent dans le Recueil Deslauriers, n° d.159.

Notes sur le texte

Premiers versets des psaumes 109, 111, 112, 121, 125, 126, 147.

Texte

ps. 109
Dixit Dominus Domino meo : sede a dextris meis.

 

ps. 112
Laudate pueri Dominum : laudate nomen Domini.

 

ps. 121
Lætatus sum in his quæ dicta sunt mihi : in domum Domini ibimus.

 

ps. 126
Nisi Dominus ædificaverit domum : in vanum laboraverunt qui ædificant eam.

 

ps. 147
Lauda Jerusalem Dominum : lauda Deum tuum Sion.

 

ps. 125
In convertendo Dominus captivitatem Sion : facti sumus sicut consolati.

 

ps. 111
Beatus vir, qui timet Dominum : in mandatis ejus volet nimis.

Traduction

ps. 109
Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Asséez-vous à ma droite.

 

ps. 112
Serviteurs du Seigneur, vous qui estes ses serviteurs ; loüez le nom du Seigneur.

 

ps. 121
Je me suis réjouï, lors qu’on m’a dit : que nous irons en la maison du Seigneur.

 

ps. 126
Si le Seigneur ne bastit luy-mesme une maison : en vain travaillent ceux qui la bastissent.

 

ps. 147
Jerusalem, chante les loüanges du Seigneur : Sion chante les loüanges de ton Dieu.

 

ps. 125
Lors que le Seigneur delivra Sion de captivité : la joye que nous en avons sentie nous a transportez.

 

ps. 111
Heureux l’homme qui craint le Seigneur : il prendra un souverain plaisir à faire ses commandemens.

(traduction : Jean Du Mont [pseudonyme d’Isaac Le Maître de Sacy], Pseaumes de David. Traduction nouvelle selon la Vulgate, seconde édition, Paris, Pierre Le Petit, 1666)

Résumé

Compositeur

Titre

Psaumes en faux-bourdon pour les huit tons

Effectif simplifié

Quatre parties avec une voix d’enfants

Effectif détaillé

ut1,ut3,ut4,fa4
sol2,ut2,ut3,fa3

Source

Paris BnF (Mus.) : Rés. Vma ms 571, n° d.158.

Genre musical

faux-bourdon

Genres littéraire et liturgique

psaume

Identifiant

Utilisation liturgique

Tous les temps