Anonyme

ECCE PANIS ANGELORUM

[Tours, Bibliothèque municipale, ms 168, n° t.10]

Attribution

Ce motet est anonyme. Les attributions précédentes sont sans fondement (voir Dossier attributions).

Source

Anonyme, [sans titre], dans Recueil de motets et chansons de Tours (n° t.10), partition, ms, 365 x 230 mm, f. 23v-25, F-TO : ms 168

(2e système du f. 23v ; f. 24-25 en entier)

Datation – Provenance

Aucun élément factuel ne permet de dater ce motet pour lequel aucune concordance n’a été établie, ni même de proposer une provenance géographique.

Utilisation liturgique

Saint-Sacrement.

Effectifs – Disposition – Interprétation

sol2,sol2,ut2,ut3,ut3,fa3

 

Le motet est composé pour un chœur à six parties. Les deux parties de dessus sont chantées par les enfants de chœur, soutenues par quatre pupitres de voix d’hommes : haute-contre, taille, basse-taille et basse.

Notes sur le texte

21e et 22e strophes de l’hymne Lauda Sion : prose de saint Thomas d’Aquin, sans altération.

Texte

[PRIMA PARS]

Ecce panis angelorum,

Factus cibus viatorum,

Vere panis filiorum,

Non mittendus canibus.

 

SECUNDA PARS

In figuris præsignatur,

Cum Isaac immolatur,

Agnus Paschæ deputatur :

Datur manna patribus.

Traduction

[PREMIÈRE PARTIE]

Voicy des Anges le vray Pain,

Fait l’Aliment du genre humain

Des vrais enfans vrayment la Manne

Qu’on ne doit jetter au profane.

 

SECONDE PARTIE

L’Escriture l’a révélé,

Sous un Isaac immolé,

L’Agneau Paschal en fut l’Image,

La Manne en fut le rémoignage.

 

(traduction : Jean Magnon, 1620-1662, historiographe de Sa Majesté, Les Heures du Chrestien, Paris, Louis Chamhoudry, 1654, p. 325-326.)

 

Résumé

Compositeur

Titre

Ecce panis angelorum

Effectif simplifié

Six parties avec deux voix d'enfants

Effectif détaillé

sol2,sol2,ut2,ut3,ut3,fa3

Source

Tours BM : ms 168, n° t.10

Genre musical

motet

Personne citée

Identifiant

Utilisation liturgique

Saint-Sacrement